« Jouer avec les mots », ou comment les outils numériques peuvent nous aider à appréhender la connaissance (2e partie)

Le 31 mai dernier, nous avons publié la première partie de cet article autour de l’emploi d’outils numériques pour travailler sur la manipulation et l’acquisition de connaissances.

A ce moment là, l’atelier, réalisé auprès d’enfants de CE1 et CE2, était en cours, et une première partie de l’atelier avait terminé : la réalisation de nuages de mots à partir de fables de La Fontaine.

La deuxième partie de cet atelier était entamée, en train de se faire. Et voilà qu’aujourd’hui tout est arrivé à son terme. En ce deuxième volet, les enfants ont appris et expérimenté la logique de compréhension et de présentation de connaissances à l’aide de cartes mentales.

Nous exprimions quelques doutes après les premières approches sur le sujet : est-ce que des enfants de ces âges-là peuvent apprendre ce type de démarche, qui implique un certain niveau de complexité et de structuration ?

Nous pouvons dire aujourd’hui que oui.

Après les avoir initiés à cette approche organisationnelle par la classification des animaux et les métaphores de l’arbre et de l’arbre généalogique, les enfants ont choisi eux-mêmes, par petits groupes, un thème à traiter : la musique, le sport, l’informatique, les grandes étapes de l’histoire. Sur un tableur, ils ont listé (de manière non exhaustive) des mots appartenant à ce thème, en vrac. Puis ils les ont regroupés par grandes catégories. Chaque catégorie avait une couleur, et ils ont colorié chaque mot trouvé avec la couleur de sa catégorie d’appartenance. Les catégories se regroupaient à leur tour sous le thème global. Une fois les regroupement réalisés, le canevas pour la réalisation de la carte était établi ; pour reprendre l’analogie avec l’arbre généalogique, nous avions le grand-parent, les parents et les enfants.

Carte mentale réalisée par un groupe d'enfants.
Carte mentale réalisée par un groupe d’enfants

Cette nouvelle approche a confirmé leur compréhension de cette manière de structurer la connaissance, de la hiérarchisation, les regroupements, les liens logiques,…

Il est probable que certains de ces enfants reprennent cette démarche, à leur propre initiative, dans le futur, pour travailler individuellement, préparer leurs cours, réviser, résumer, préparer un exposé, comprendre un thème,…

Les résultats de cet atelier sont visibles ici : http://fr.slideshare.net/CRodriM/atelier-numrique-jouer-avec-les-mots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s